Accueil du site

Soutenance de thèse de Fausto Lo Feudo   


Thèse de doctorat en Aménagement et Urbanisme intitulée :


"UN SCENARIO TOD POUR LA REGION NORD-PAS-DE-CALAIS. ENSEIGNEMENTS D’UNE MODELISATION INTEGREE TRANSPORT-USAGE DU SOL",


Soutenance le 27 novembre à partir de 14h30


Lieu : salle du Conseil (Salle Bruyelle), au Rez-de-Chaussée de l’UFR de Géographie-Aménagement à l’Université Lille 1.


Composition du jury :

- M. Philippe MENERAULT, Directeur de Thèse, Professeur à l’Université Lille 1 Sciences et Technologies

- M. Alain L’HOSTIS, Encadrant, Chargé de Recherche à l’IFSTTAR

- M. Demetrio Carmine FESTA, Professeur à l’Université de Calabre

- M. Gebhart WULFHORST, Professeur à l’Université Technique de Munich

- M. Giovanni RABINO, Rapporteur, Professeur au Polytechnique de Milan

- M. Jaques TELLER, Rapporteur, Professeur à l’Université de Liège


Résumé :

Dans cette thèse sera traité le thème de l’intégration et de l’articulation entre urbanisme et transport, avec le but d’évaluer et étudier le sens de l’application d’un plan régional de Transit Oriented Development (TOD) ou d’urbanisme des transports en commun en Nord-Pas-de-Calais. À cet égard nous avons fait le choix d’utiliser l’outil de la modélisation intégrée d’usage du sol et transport et notamment le logiciel de simulation Tranus, pour implémenter un modèle de simulation capable de répondre aux plusieurs questionnements à la base de cette recherche. On propose dans ce texte une perspective intégrée, inclusive et interactive sur les problématiques et les enjeux qui concernent les politiques d’usage du sol et des transports à l’échelle d’une région. Selon une approche multidisciplinaire et multi-échelle, qui suit les principes d’interdépendances entre les nombreux éléments du territoire, que l’on retrouve dans l’urbanisme des réseaux. Il s’agit d’aborder les thématiques de la mobilité et des transports, selon un nouveau paradigme, basé sur les concepts d’accessibilité, de connectivité et de multimodalité et donc selon l’idée de concevoir un urbanisme et un développement non plus auto-centré, mais orientés vers l’usage des transports en commun et des modes de transport non motorisés.

L’intention est donc de proposer des trajectoires de développement alternatives et innovantes et des réflexions de type stratégique et opérationnel, en réponse aux principaux enjeux et problématiques qui actuellement touchent le terrain d’étude. Dans un contexte général européen mais aussi global, de conjoncture économique et financière très difficile et de crise énergétique, environnementale et sociale, la région Nord-Pas-de-Calais est en effet particulièrement affectée par une artificialisation excessive de ses territoires et donc par un phénomène incessant d’étalement et de fragmentation de son tissu urbain. Pour comprendre si l’application d’un plan régional de TOD pourrait contribuer à limiter le phénomène d’étalement urbain et à augmenter le niveau d’utilisation des services de transport en commun dans la région, les MUST apparaissent donc les outils les plus adaptés. Il s’agit cependant de questionnements qu’ont été inspirés par les recommandations et préconisations sur le développement futur, contenus dans les plus importants documents de planification stratégique et d’aménagement du Nord-Pas-de-Calais. Cette recherche s’avère également intéressante du point de vue scientifique, en raison du fait qu’actuellement il existe très peu d’exemples de travaux de modélisation intégrée d’usage du sol et transport à l’échelle régionale et très peu aussi qui visent à évaluer l’applicabilité et les effets d’une intervention de TOD sur l’ensemble d’un territoire régional. Le texte est donc structuré de manière à donner d’abord un regard théorique d’ensemble sur les multiples aspects et les niveaux de complexité qui résident dans le concept d’articulation entre urbanisme et transport, pour ensuite aborder de façon plus spécifique le sujet de la modélisation et enfin d’analyser les résultats du modèle mis en oeuvre dans le cadre de cette recherche. La thèse s’inscrit dans le cadre d’un travail de recherche doctorale en aménagement et transport, déroulé à l’Université des Sciences et Technologies de Lille 1 à travers une cotutelle entre le Laboratoire Ville Mobilité et Transport (LVMT – IFSTTAR) et l’Université de Calabre (Italie) et une collaboration scientifique avec le bureau d’étude d’ingénierie Vénézuélien Modelistica.


Page personnelle de Fausto Lo Feudo