Accueil du site

Projet Anne de Bortoli - Phase 1 - 2013 (6 mois)   


Ecoconception de l’entretien des infrastructures routières - approche systémique - PHASE 1

Objectifs

Cette mission préliminaire se propose d’étudier les fondements techniques pouvant avoir des impacts dimensionnants sur la gestion temporelle des infrastructures de transport, et d’analyser les interactions entre les composantes du système de transport routier.

Cette étude analyse trois sous-systèmes, trois entités du transport routier :

  • les infrastructures
  • les véhicules
  • la consommation énergétique des véhicules


L’enjeu réside particulièrement en l’étude des interactions entre ces sous-systèmes, dont voici les axes de recherche principaux :

  • Lien entre l’état des infrastructures et la vitesse de vieillissement propre
  • Lien entre l’état des infrastructures et l’usure des véhicules
  • Lien entre l’état des véhicules (et/ou des infrastructures) et leur consommation énergétique


Le travail bibliographique consistera en l’étude des modèles existants, physiques ou statistiques. La question du confort de l’usager sera également étudiée (bruit, vibrations, fluidité du trafic…). La conception d’un démonstrateur en fin de mission, par exemple une simulation Excel®, serait tout indiquée afin de rendre l’objet et les résultats de l’étude concrets.


Le cadre de cette première phase d’étude, afin d’être adapté à une durée de 6 mois, sera restreint aux infrastructures routières de type autoroute. Pour la partie infrastructure, il conviendra de différencier le cas des chaussées béton et chaussées béton bitumineux, tandis que dans la partie d’analyse du véhicule nous distinguerons le Véhicule Léger du Poids Lourd, ainsi que le moteur thermique du moteur électrique.


Perspectives

Cette étude préliminaire, effectuée dans le contexte français, pourra ouvrir la voie à d’autres études définissant une doctrine technico-économique internationale pour la maintenance des infrastructures de transport, incluant donc les routes secondaires et infrastructures urbaines, mais également le rail et les Ouvrages d’Art. Les modèles techniques variant géographiquement, selon les paramètres climatiques et de terrain (zones sismiques, variations thermiques, inondations, etc.), il pourra être envisagé, afin d’élargir la portée de l’étude au contexte mondial, d’organiser un séminaire avec des intervenants internationaux.