Accueil du site

Wei Kang  

Téléphone : 01 81 66 88 55


Publications dans HAL


Doctorat


Ecole doctorale : « Ville, Transports et Territoires » (ED 528)
Encadrement : Anne Aguiléra (directrice)
Financement : bourse du gouvernement Chinois
Titre provisoire de la thèse :
Révolution numérique et mobilité urbaine : l’adoption de nouveaux services de mobilité. Une comparaison France Chine


Résumé :
Le développement du numérique est en train d’impacter le domaine de la mobilité et du transport comme il a impacté auparavant les industries culturelles. Les acteurs traditionnels du transport sont menacés et doivent s’adapter, de nouveaux entrants apparaissent venus du monde de l’informatique et de l’Internet que ce soit sous la forme des multinationales du numérique (Google, Apple…) ou de nouvelles entreprises (Uber, Blablacar…), des services innovants de mobilité se développent avec les applications sur téléphones mobiles, les façons ou les raisons de se déplacer évoluent, les tarifications des services ne sont plus les mêmes, etc… L’industrie de la mobilité connaît ainsi à son tour un processus de destruction créatrice dont le développement est marqué par de fortes incertitudes. Enjeux : Les enjeux sont très importants. Ils sont économiques, environnementaux, sociétaux. Economiques car l’offre de mobilité se transforme : les acteurs évoluent, les services aussi, ainsi que leurs coûts, leurs prix, leurs modèles économiques. Environnementaux car le numérique peut servir à réduire les coûts de la mobilité associés à la congestion urbaine et à la pollution. Sociétaux car la révolution numérique agit à la fois sur les raisons ou pas de déplacer (par exemple en articulant de nouvelles manières le face à face et la communication à distance) et les comportements de mobilité (nouvelles occupations pendant le temps de transport, adoption de nouveaux modes de transport, partage des voitures, etc…).


Mots clefs :
Révolution numérique, mobilité urbaine, nouveaux services de mobilité, France, Chine.


Parcours


Parcours Universitaire :

  • Master 2 Recherche Economie des Réseaux : Concurrence, Régulation et Stratégie (2015) -Université Panthéon-­‐Assas Paris 2
  • Licence (2013) et Master 1 (2014) d’économie appliquée Université Paris Sud
  • Licence en Sciences Economiques et Française (2013) Université Normale de Shanghai, Chine