Accueil du site

Elisabeth Windisch

Elisabeth Windisch : Le potentiel des véhicules électriques pour le transport des passagers Une analyse économique et territorialisée sur l’Ile de France   

Résumé

Les véhicules électriques (VE) sont vus comme remède universel afin de satisfaire les enjeux publics les plus pertinents aujourd’hui : La mobilité électrique en général, est susceptible à diminuer les émissions ; une réduction de la consommation du pétrole grâce aux VE pourrait diminuer la dépendance énergétique ; et, enfin, les VE sont aussi considérés comme un moyen prometteur afin de revitaliser le secteur automobile après la crise économique. Grace à ces perspectives avantageuses, les autorités ont commencé à fortement soutenir le développement des VE. Des réglementations et subventions ont été mises en place ; des objectifs de pénétration des VE dans le marché pour 2020-2030 ont été définis.

Afin de garantir des politiques publiques durables et abordables, qui ont le potentiel d’être maintenues au long terme, des prévisions de la demande en VE sont essentielles. Pourtant, à cause de la complexité du système de la mobilité électrique, dont les circonstances subissent un changement permanent et parfois imprévisible (e.g. en ce qui concerne le prix du carburant), la réalisation de telles prévisions s’avèrent extrêmement difficile. Ces dernières deviennent encore plus difficile parce que la demande en véhicules sera aussi fortement dépendante des politiques publiques mises en place.

Cette recherche a pour but de contribuer à la compréhension de la demande potentielle des VE. Afin de surmonter les manques d’études existantes sur le même sujet, cette étude propose des avancements suivants :

- ) Une analyse désagrégée qui tient compte des caractéristiques de l’usager du véhicule et des paramètres territoriaux va augmenter la précision des prévisions de la demande en VE par rapport aux approches agrégées déjà existantes. La région de l’Ile-de-France sert comme territoire de référence.

- ) Des modèles macro-économiques explorent des scénarios de politiques publiques diverses afin de définir les leviers les plus opportuns – tout en respectant la demande résultante en VE. L’interdépendance entre les leviers politiques et la demande en véhicules, qui est souvent négligée, sera donc prise en compte.


  • Rattachement Universitaire : Université Paris-Est, école doctorale Ville transports et territoires
  • Début : octobre 2011
  • Soutenance : à l’horizon 2013
  • Financement : Regienov et LVMT

En savoir plus sur les travaux de l’auteur : Elisabeth Windisch

En savoir plus sur le directeur de thèse : Fabien Leurent