Accueil du site

Chaire SNCF   

Nouvelles approches économiques des mobilités


Pourquoi la Chaire ?

Le partenariat SNCF & LVMT Le transport ferroviaire, qui présente un atout dans le cadre des enjeux du développement durable, est aujourd’hui confronté à un ensemble de défis majeurs au moment où demande et offre de transport sont en pleine mutation. Positionnée comme un « opérateur de mobilité » auprès des territoires, la SNCF a fait le choix de soutenir l’effort de recherche de notre laboratoire, le LVMT à travers la création, fin 2013, d’une chaire dédiée aux « Nouvelles approches économiques de la mobilité » (NAEM).

Pour notre partenaire, la SNCF, la chaire est un lieu d’échange et de réflexion qui se veut d’avant-garde ; un lieu propice à l’identification d’innovations de services valorisables aussi bien par l’entreprise que par les territoires.

Gouvernance

- Equipe scientifique
L’animation scientifique de la chaire est confiée au LVMT, nommément :

  • Pierre ZEMBRI, Directeur de la chaire (sur décision du COE), Directeur du LVMT, Professeur à l’UPEM.
  • Jean-François RUAULT, Animateur scientifique et chargé de recherche contractuel de l’UPEM.
  • Sophie DERAËVE, post-doctorante de l’UPEM
  • Philippe POINSOT, Maître de conférences de l’UPEM.


    - convention quinquennale : la chaire repose sur une convention réunissant la SNCF, l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, l’École des Ponts et sa Fondation et l’IFSTTAR.
    Dans son fonctionnement courant, la chaire est portée par l’équipe opérationnelle du LVMT. Les parties prenantes de la convention se réunissent en comité de pilotage (CoPIL) puis annuellement en comité d’orientation et d’évaluation (COE), renforcé d’un collège scientifique : réunissant des personnalités extérieures, il est décisionnel et définit les orientations des activités de la Chaire, acte le budget et assure un suivi et un contrôle des projets animés par la Chaire.
    Composition des CoPil, COE, collège scientifique

Événements, Valorisation

Journées anniversaires



- 1ère Journée : 15 septembre 2015 Programme. Table ronde : Comprendre le fonctionnement économique des territoires sous l’influence des mobilités. Quels enjeux ? Quelles perspectives ?
- 2ème Journée : 13 juin 2016. Programme Table ronde : La grande vitesse ferroviaire tiendra-t-elle toujours une place dans nos futures pratiques de déplacements ? De l’offre low-cost au projet Hyperloop.

Séminaires doctoraux FIRsTT ("Formes d’Interactions entre Réseaux, Transports et Territoires")


- 29 sept 2015 : territorialisation des horaires de travail : en finir avec l’heure de pointe ? Programme
- 19 février 2016 : La gouvernance des réseaux Programme
- 9 mai 2016 : les nouveaux services de mobilité Programme
- 7 juin 2016 : enjeux et contraintes de la congestion des transports. Programme

Objectif général de la Chaire Il s’agit de mieux comprendre et mieux valoriser les liens entre infrastructures, services et territoires, en référence aux meilleures pratiques internationales.
La chaire ambitionne notamment :
- d’améliorer la compréhension de l’économie territoriale par le prisme des mobilités
- d’éclairer d’importants enjeux de société autour de la création et de la redistribution des richesses, et de leur géographie respective, de l’efficience économique, de la réduction des externalités négatives, du maintien et du développement d’une offre de transports collectifs…

Recherche (Enseignement)

La chaire NAEM fondée sur 4 principaux axes de recherche

- Les interactions transport-territoire et les mécanismes de création de valeur pour les territoires
- Les nouveaux services de mobilité et leur valeur ajoutée
- Le coût des services de transport
- Le financement des transports et le partage des risques-bénéfices

Les thèses CIFRE suscitées par la chaire


La chaire NAEM mobilise ses partenaires autour d’une recherche-action au front des enjeux économiques contemporains en matière de transport et de mobilité. Elle permet le montage de thèses CIFRE (Convention Industrielle pour la Recherche) entre le LVMT et les directions opérationnelles de SNCF qui salarient les doctorants. Les thèses CIFRE en cours sont les suivantes :

- « L’harmonisation des horaires de travail : en finir avec l’heure de pointe ? » Emmanuel Munch (doctorant)
Pierre Zembri (UPEM) & Frédéric De Coninck (ENPC)(co-directeurs de thèse), Carole Tabourot et Alexis Bernard (encadrants SNCF Transilien)
- « Quel modèle économique pour une offre de transport de voyageurs porte-à-porte ? » Jean-Baptiste Bonneville (doctorant)
Sylvain Zeghni (UPEM, directeur de thèse), Jean Laterrasse (encadrant UPEM émérite) et François Vielliard (encadrant SNCF SFR)
- « Evaluation des impacts économiques et sociaux de l’offre globale de transport sur les territoires » Mathias Lengyel (doctorant)
Pierre Zembri (UPEM, directeur de thèse) et Dominique Laousse (encadrant SNCF I&R)

2 grands chantiers en cours

Deux grands projets de recherche sont portés par l’équipe opérationnelle du LVMT :
- « élaboration d’une méthode d’analyse ex-post des relations mobilité – territoire ». Terrain : région Rhône-Alpes
responsables : Philippe POINSOT (MCF UPEM) et Jean-François RUAULT (chargé de recherches UPEM) en savoir plus
- « valorisation économique des quartiers de gare d’autre part » Sophie DERAËVE (post doctorante UPEM) en savoir plus

Les grands débouchés dans l’enseignement supérieur

Les chercheurs, post doctorants et doctorants du LVMT enseignent dans les formations de master, mastères spécialisées de l’Ecole des ponts et au niveau doctoral.
Les recherches conduites autour de la chaire alimentent naturellement les cours et ateliers de niveau Master et + :
- Les séminaires FIRsTT, séminaires doctoraux dédiés aux « Formes d’Interactions entre Réseaux, Transports et Territoires » organisés tous les trimestres dans le cadre de l’école doctorale Ville, Transport, Territoire (VTT) de l’Université Paris-Est. Ils confrontent un doctorant et un discutant du monde académique

- 3e A du cursus d’ingénieur de l’école des PontsParisTech : « Transit Lab » (formation par projets)
- master « Transport Mobilités Réseaux » à l’université de Marne-la-Vallée, Ecole d’Urbanisme de Paris. Cours de géographie et économie des transports en particulier sur le volet ferroviaire.