Accueil du site

Ce contenu en | this content in - Français | English

Natalia Kotelnikova-Weiler  

Téléphone : 01 81 66 88 93



Publications dans HAL


LVMT

Ingénieure de recherche au LVMT depuis avril 2013.

Membre des axes 3 et 4.

Formation et diplômes

- 2012 : Diplôme de docteur de l’Université Paris-Est. Thèse cofinancée par l’ADEME et le CSTB, effectuée au laboratoire Navier, intitulée “Optimisation mécanique et énergétique d’enveloppes en matériaux composites pour les bâtiments”

- 2011 : Licence d’architecture obtenue à l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne-la-Vallée

- 2009 : Diplôme d’ingénieur Civil des Mines, École des Mines de Saint-Etienne

- 2009 : Master recherche en Mécanique des Matériaux et des Structures obtenu à l’École Nationale des Ponts et Chaussées

Champs de recherche

Etude actuelle réalisée dans le cadre de la chaire ParisTech - Vinci « Eco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures »


Modélisation d’usage de quartier

L’objectif de ce travail est de construire un modèle intégré permettant de décrire les déplacements de personnes à l’intérieur d’un quartier.

Ces déplacements résultent d’une nécessité d’effectuer des activités en des lieux différents permettant de satisfaire les besoins des individus. Travailler à l’échelle du quartier offre la possibilité de décrire finement l’offre d’activités et les opportunités de les enchaîner, l’offre et l’accessibilité fine aux différents modes de transport, prendre en compte la capacité des stationnements et des stations de modes partagés ainsi que de décrire les modes de déplacement doux, très présents à cette échelle.

Le caractère intégré doit se traduire par la prise en compte des différents modes de déplacements (transports en commun, véhicule individuel, modes partagés, modes doux) et de l’interaction entre les activités sur place et les déplacements. Cela implique de considérer le quartier dans sa connexion à la ville, son intégration à un système plus grand.

Un tel modèle pourra servir d’aide à la décision dans l’aménagement et la conception urbaine en permettant de comparer différentes solutions d’implantation, de dimensionnement et de programmation. D’autre part il peut alimenter des logiciels d’analyse de cycle de vie des bâtiments et des quartiers en fournissant, pour la phase utilisation, une quantification plus précise des déplacements des usagers.


Modélisation du stationnement à l’échelle du quartier

L’un des aspects de la circulation à l’échelle fine du quartier est le problème de stationnement. L’accès au stationnement et les conditions de circulation ont un impact sur le choix modal. Pour un nombre de places limité, face au risque de ne pas trouver de place à l’emplacement désiré, un usager a plusieurs stratégies possibles : se reporter vers des places libres plus éloignées ou venir plus tôt à la place désirée.

La modélisation du stationnement à l’échelle du quartier prenant en compte les stratégies des usagers citées plus haut, est une étape (actuellement en cours) vers le développement du modèle intégré d’usage de quartier.


Mots-clés :

Modèle de stationnement, modèle urbain intégré, modèle de transport, modèle basé sur les activités, échelle du quartier


Activités d’enseignement

Ecole des Ponts ParisTech - Département Ville, Environnement, Transport

Chargée de TD dans le cours “Méthodes d’Analyse des Systèmes Territoriaux”