Accueil du site

Ce contenu en | this content in - Français | English

Mounya El-Hadeuf  

Téléphone : 01 81 66 88 83


Publications dans HAL

Le mot de Mounya

Au cours de mon Master CIMO (CIté et MObilité) à l’Institut d’Urbanisme de Paris, j’ai rejoint le LVMT en décembre 2009 pour réaliser un projet, que je poursuis en doctorat actuellement. Depuis novembre 2010, je réalise ma thèse "vitesse et morphologie, de la ville de l’automobile à la ville des transports collectifs", en urbanisme et aménagement à l’université Paris-Est, au sein du LVMT-IFSTTAR sous la direction de Jean Laterrasse.

Mon CV

Ma thèse

Cette thèse s’intéresse à l’étude de la relation entre l’urbanisme et la morphologie urbaine d’un coté, et les caractéristiques de mobilité de l’autre. Le projet de thèse investit un segment de cette thématique qui est l’étude des caractéristiques formelles et fonctionnelles dans la ville, en lien avec des lignes de transport collectif (TC), et qui peuvent conduire à identifier ce qu’est une ville des transports collectifs.

Trois points sont à relever :

  • i) la thèse s’intéresse au potentiel du TC de surface à induire une modification dans l’organisation fonctionnelle et formelle de l’espace urbain, elle-même capable d’améliorer le report modal de la voiture particulière (VP) vers les TC, en se focalisant sur un TC moins étudié qui est le bus. L’hypothèse sous jacente est la possibilité de tout mode, peu importe sa nature, de modifier la structure et l’organisation de l’espace urbain, et à induire, dans un rapport de réciprocité, un renforcement dans l’usage des TC.
  • ii) la thèse s’intéresse à ce potentiel de modification spatial dans l’espace de la première couronne des métropoles, entre le centre et la périphérie, traditionnelle opposition pour étudier la relation entre l’urbanisme et le transport. Cet espace concentre plusieurs caractéristiques dont les plus importantes, selon notre point de vue, sont a) la proximité d’un réseau lourd important, mais incapable de répondre à toute la demande de transport et b) un potentiel de mutabilité des tissus mal définis et qui peut être étudié en relation avec le TC. L’hypothèse sous jacente est que, malgré la forte pression sur le foncier et sa rare disponibilité dans la première couronne, les tissus urbains s’apprêtent aux modifications et il serait intéressant de les accompagner, voire de s’appuyer dessus, pour développer des projets de transport, qui ne sertont pas obligatoirement des projets de transport lourd.
  • iii) en dernier point, l’échelle locale est privilégiée, afin de réaliser la ville des courtes distances, en opposition à la ville étalée et dispersée qu’on connait depuis des décennies. Cette échelle locale est également l’occasion de venir en complément par rapport à la théorie du « Transit Oriented Development » (TOD) qui tend à créer des « îles » de forte concentration et forte intensité urbaine le long d’un axe structurant à grande vitesse et à grande capacité. Mais un risque apparait, celui d’une accentuation des disparités entre des « quartiers TOD » s’appuyant sur les TC et le reste de l’espace fortement dépendant de l’automobile. L’hypothèse soutenue est la nécessaire complémentarité entre modes de transport lourds et légers qui ne doit pas occulter, à différents niveaux, la recherche d’adéquation avec l’environnement urbain autour.

Aménagement pour le bus 183 sur la RD5 [1]

Mots clés : bus en site propre, banlieue parisienne, TOD, forme urbaine

Communications

  • EL-HADEUF M (2011) "Vitesse et morphologie urbaine : de la ville de l’automobile à la ville des transports collectifs", Journée doctorale Eric Tabourin de l’Association Française des Instituts de Transport et de Logistique, AFITL, Lyon, France, 28 juin.
  • EL-HADEUF M, LATERRASSE J (2012) "From an exclusive busway to an urban project : the case of the municipality of Vitry-sur-Seine in the inner suburbs of Paris", Conférence internationale Building the urban future and transit oriented development (BUFTOD), Paris – Marne-la-Vallée, France, Avril 16 et 17.
  • EL-HADEUF M, LATERRASSE J (2013) "From an exclusive right-of-way to an urban project : looking for opportunities to coordinate transport and urbanism - The case of the bus in the inner suburb of Paris", World Conference on Transport Research (WCTR), Rio de Janeiro, Brésil, 15-18 juillet.

Divers

Doctoriales Université Paris-Est, octobre 2011 : prix du jury du meilleur poster SHS

Poster

[1] Photo prise au niveau de l’Avenue de Verdun à Ivry-sur-Seine, le 11 juin 2011